Accueil | Aller au contenu | Politique d'accessibilité

Détail de la notice Situation et positionnement de l'encadrement intermédiaire dans les directions départementales interministérielles (DDI)
Titre Situation et positionnement de l'encadrement intermédiaire dans les directions départementales interministérielles (DDI)
Auteur(s) GOUBY, Marie-Pierre ; MATHON, Sylvie ; BESSIERE, Gérard ; BRUANT-BISSON, Anne ; LOPEZ, Alain ; ESCANDE-VILBOIS, Sylvie ; KIRSCHEN, François ; MITAUT, Anne-Marie
Organisme(s) auteur(s) CONSEIL GENERAL DE L'ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE (CGEDD) ; INSPECTION GENERALE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS (IGJS) ; INSPECTION GENERALE DES AFFAIRES SOCIALES (IGAS) ; INSPECTION GENERALE DE L'ADMINISTRATION (IGA) ; CONSEIL GENERAL DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DES ESPACES RURAUX (CGAAER) ; DIRECTION GENERALE DE LA CONCURRENCE, DE lA CONSOMMATION ET DE LA REPRESSION DES FRAUDES (DGCCRF)
Date du document final 01/09/2017
Source bibliographique Paris : Conseil général de l'environnement et du développement durable, septembre 2017.- 172 p.
Texte intégral ../documents/cgedd/010995-01_rapport.pdf
Résumé Maillon clef de la mise en oeuvre des politiques nationales sur le territoire, les directions départementales interministérielles (DDI) sont pilotées avec l'appui d'un encadrement intermédiaire dont la situation et le positionnement font l'objet du présent rapport. La mission a porté sur les fonctions exercées, le positionnement hiérarchique, le pilotage métier et les formations, les parcours de carrière et la perception de leur situation par les cadres eux-mêmes. L'encadrement intermédiaire des DDI est mal connu et insuffisamment suivi dans sa globalité alors même qu'il joue un rôle clef entre l'expertise et le management. La définition de cette catégorie d'agents ne fait pas l'objet d'une référence communément admise et leur positionnement peut différer selon les types et tailles de DDI. Ces cadres ont fait preuve d'une capacité d'adaptation remarquable depuis la création des DDI en 2009. Cependant, la spécificité de leurs fonctions dans sa dimension interministérielle reste mal appréhendée au niveau central. De même, leurs parcours ont perdu en lisibilité. Ils exercent dans des conditions de travail parfois tendues et qui appellent une vigilance nationale et locale. Les 15 recommandations formulées visent essentiellement à mieux les accompagner pour exercer leur rôle, renforcer leur formation, faciliter l'accès aux fonctions de directeurs, homogénéiser les règles de gestion et favoriser les parcours entre les différents services, instituer un dispositif de compagnonnage ou de tutorat. L'ensemble des recommandations du rapport pourrait contribuer à définir le socle de référence interministériel commun qui fait aujourd'hui défaut. Un plan d'action interministériel, sous le pilotage de la direction des services administratifs et financiers du Premier ministre (DSAF) et de la direction générale de l'administration et de la fonction publique (DGAFP) pourrait en organiser la mise en oeuvre et ainsi contribuer à créer une communauté de cadres de l'État territorial.
Thème(s) ADMINISTRATION PUBLIQUE ; EMPLOI - FORMATION - EDUCATION
Domaine(s) GESTION DU PERSONNEL ; ORGANISATION ; SERVICES DE L'ÉTAT
Mot(s)-clé(s) CADRE ; EXERCICE DES COMPETENCES ; PERSONNEL ; METIER ; AGENT PUBLIC ; FONCTIONNAIRE ; FONCTION PUBLIQUE ; HIERARCHIE ; EMPLOI ; ORGANIGRAMME ; CARRIERE ; SERVICE DECONCENTRE ; ORGANISATION ADMINISTRATIVE ; CONDITIONS DE TRAVAIL ; CATEGORIE SOCIOPROFESSIONNELLE ; PERSONNEL D'ENCADREMENT ; PERSONNEL ADMINISTRATIF ; DIRECTION DEPARTEMENTALE INTERMINISTERIELLE (DDI)
Descripteur(s) géographique(s) FRANCE
Cote 010995-01

Document  < > /50