Accueil | Aller au contenu | Politique d'accessibilité

Détail de la notice Expertise complémentaire des zones de solidarité délimitées en Vendée suite à la tempête Xynthia survenue dans la nuit du 27 au 28 février 2010.
Titre Expertise complémentaire des zones de solidarité délimitées en Vendée suite à la tempête Xynthia survenue dans la nuit du 27 au 28 février 2010.
Auteur(s) PITIE (Christian) ; PUECH (Patrick)
Organisme(s) auteur(s) CONSEIL GENERAL DE L'ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE (CGEDD)
Date du document final 16/09/2010
Source bibliographique Paris : Conseil général de l'environnement et du développement durable, sept. 2010.- 58 p., ann.
Texte intégral ../documents/cgedd/007336-01_rapport.pdf
8.82 Mo
Résumé L'examen complémentaire, au cas par cas, des zones de solidarité doit permettre de définir les périmètres qui seront mis à l'enquête, à des fins d'expropriation, dans le cadre de la déclaration d'utilité publique. Le rapport s'efforce de donner une explication synthétique du phénomène Xynthia et de ses conséquences, d'expliciter les critères permettant d'identifier les locaux où subsistent des menaces graves et de tenir compte des projets de mise en sécurité en cours de définition sur les deux communes de Vendée concernées, celles de la Faute-sur-Mer et de Bourg de l'Aiguillon. Sur la base de ces critères, l'examen des sites potentiellement dangereux sur ces communes le conduit à proposer de «délocaliser» 661 maisons et 100 constructions légères pour un coût estimatif de 149,5 millions d'euros, contre 845 maisons et 100 constructions légères dans la proposition initiale pour un coût estimatif de 193,7 millions d'euros.
Thème(s) ENVIRONNEMENT ; HABITAT ; PLANIFICATION-AMENAGEMENT
Domaine(s) RISQUE NATUREL
Mot(s)-clé(s) EXPERTISE ; ZONE A RISQUE ; EXPROPRIATION ; CONSTRUCTION ; DANGER ; SITE ; INONDATION ; TEMPETE ; DECLARATION D'UTILITE PUBLIQUE
Descripteur(s) géographique(s) FRANCE ; VENDEE ; AIGUILLON ; FAUTE-SUR-MER
Cote 007336-01

Document  < > /6