Navigation et outils annexes

Notice descriptive Export PDF

Création de civelleries et d'unités d'élevage d'anguilles en France

Source bibliographique : 
Paris : Conseil général de l'environnement et du développement durable, avril 2012.- 56 p.
Résumé : 

L'anguille européenne voit ses populations régresser fortement et disparaître localement, notamment dans le sud-est de la France. L'Union européenne a adopté en 2007 un plan de restauration de l'espèce fondé sur la connaissance et la protection. Dans ce contexte, la filière civelière se trouvant aussi confrontée à l'interdiction d'exporter hors d'Europe sa production et perdant ainsi un marché asiatique lucratif, envisage la création de civelleries en France qui permettraient de récupérer la plus-value aujourd'hui réalisée dans d'autres États-membres. Le rapport étudie les fondements tant scientifiques qu'économiques qui étayent la proposition de création de civelleries. Même si techniquement celles-ci sont réalisables, compte-tenu de leur rentabilité incertaine et de leur aberration écologique, les auteurs restent sceptiques, dans l'état actuel des connaissances, sur l'opportunité de créer des civelleries. Les difficultés techniques avérées de l'élevage d'anguilles en démontrent l'immaturité et en repoussent l'utilisation en routine à plusieurs décennies. Toutefois, des marges de progrès existent, portant principalement sur la connaissance et le suivi de l'anguille ainsi que sur l'implication de la profession dans sa gestion.

N° d’affaire : 
007965-01