Navigation et outils annexes

Notice descriptive Export PDF

Evaluation du dispositif de formation des ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts (IPEF)

Source bibliographique : 
Paris : Conseil général de l'environnement et du développement durable, juin 2012.- 74 p.
Résumé : 

La mission a été prévue dans le rapport sur la formation commune des IPEF (2010). Dans le cadre actuel de la formation des IPEF, les rapporteurs constatent que la formation initiale doit à la fois atteindre des objectifs multiples et satisfaire des contraintes, qui sont globalement incompatibles. Le mastère spécialisé "politiques et actions publiques pour le développement durable" qui constitue le tronc commun de la formation ne peut être isolé de l'ensemble du cursus de formation initiale suivi, dont les élèves ont constaté qu'il est mal connu et peu compris. Le rapport analyse les améliorations à apporter au tronc commun de la formation, maintenue en tant que formation de référence du corps. Ces propositions font l'objet de consensus et devraient pouvoir être mises en oeuvre dès septembre 2012. Par ailleurs, ce rapport évoque une modification substantielle de l'ensemble de la formation. Ainsi il est proposé pour les recrutements externes, une formation en deux années répartie en une année d'approfondissement au métier d'ingénieur, très ouverte dans sa forme (école, université, entreprise) et sa localisation (France ou étranger) suivie d'une année de formation aux politiques et à l'action publiques, avec une part d'enseignements académiques et une mission professionnalisante préparatoire au premier poste. Dans le cadre actuel de la formation des IPEF, les rapporteurs constatent que la formation initiale doit à la fois atteindre des objectifs multiples et satisfaire des contraintes, qui sont globalement incompatibles. Le mastère spécialisé "politiques et actions publiques pour le développement durable" qui constitue le tronc commun de la formation ne peut être isolé de l'ensemble du cursus de formation initiale suivi, dont les élèves ont constaté qu'il est mal connu et peu compris. Le rapport analyse les améliorations à apporter au tronc commun de la formation, maintenue en tant que formation de référence du corps. Ces propositions font l'objet de consensus et devraient pouvoir être mises en oeuvre dès septembre 2012. Par ailleurs, ce rapport évoque une modification substantielle de l'ensemble de la formation. Ainsi il est proposé pour les recrutements externes, une formation en deux années répartie en une année d'approfondissement au métier d'ingénieur, très ouverte dans sa forme (école, université, entreprise) et sa localisation (France ou étranger) suivie d'une année de formation aux politiques et à l'action publiques, avec une part d'enseignements académiques et une mission professionnalisante préparatoire au premier poste.

Lieu : 
N° d’affaire : 
008475-01