Navigation et outils annexes

Notice descriptive Export PDF

Vers une filière intégrée de la forêt et du bois

Source bibliographique : 
Paris : Conseil général de l'environnement et du développement durable, avril 2013.- 155 p.
Résumé : 

La mission relative à la filière forêt/bois s'inscrit dans la décision de la Conférence environnementale 2012 de réaliser l'expertise de la création d'un fonds bois/carbone. Elle propose également des mesures en vue de lever les obstacles structurels au développement de la filière et d'améliorer sa gouvernance. Le rapport présente un état des lieux des travaux antérieurs et propose des mesures concrètes relatives à la gouvernance, à l'actualisation des dispositifs de soutien et aux moyens de lever les obstacles identifiés. La mission relève le caractère hétérogène et faiblement intégré du secteur de la forêt et du bois. Elle insiste sur la nécessité de mettre en place une stratégie qui concilie la réponse aux défis environnementaux et les exigences du défi économique. Elle propose d'élaborer un plan national de la forêt et du bois et de mettre en place un comité stratégique de filière au sein du Conseil national de l'industrie. Le renouvellement de la politique de la filière doit s'accompagner d'une rationalisation et d'une meilleure visibilité du financement, avec une ressource nouvelle provenant de la compensation aux défrichements. La mission propose ensuite des mesures ciblées, dont les dispositifs de soutien aux entreprises d'exploitation et de transformation. A la suite de la Conférence environnementale 2012, la mission relative à la filière forêt/bois avait pour objectif de proposer un ensemble de mesures concrètes pour lever les obstacles identifiés, une évaluation des besoins de financement et des recommandations sur sa gouvernance. Après un état des lieux des travaux antérieurs, le rapport émet des propositions relatives à la gouvernance, à l'actualisation des dispositifs de soutien et aux moyens de lever les obstacles structurels. Le caractère hétérogène et faiblement intégré du secteur de la forêt et du bois est souligné ; il est nécessaire de mettre en place une stratégie qui concilie la réponse aux défis environnementaux et les exigences du défi économique. A cette fin, le rapport propose que soit élaboré un plan national de la forêt et du bois et la mise en place d'un comité stratégique de filière au sein du Conseil national de l'industrie. Le renouvellement de la politique de la filière doit s'accompagner d'une rationalisation et d'une meilleure visibilité du financement, avec une ressource nouvelle provenant de la compensation aux défrichements. Des mesures ciblées, dont les dispositifs de soutien aux entreprises d'exploitation et de transformation, sont également recommandées.

Lieu : 
N° d’affaire : 
008736-01