Navigation et outils annexes

Notice descriptive Export PDF

Parangonnage international du CEREMA - Organisation de l'appui technique aux politiques publiques dans des pays étrangers - Stratégie avec les acteurs de son environnement

Auteurs physiques : 
Date du document final : 
juil. 2013
Télécharger : 
Source bibliographique : 
Paris : Conseil général de l'environnement et du développement durable, juillet 2013.- 267 p.
Résumé : 

Le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (CEREMA), EPA sous tutelle du METL et du MEDDE, sera créé le 1er janvier 2014 par regroupement du CERTU, du CETMEF, du SETRA et des huit CETE. Il concrétisera la restructuration d'une partie du réseau scientifique et technique. La mission a porté sur l'organisation de l'appui technique aux politiques publiques et sur les relations du CEREMA avec les acteurs, en s'appuyant sur une comparaison internationale. En ayant étudié une dizaine de pays et visité des organismes dont les missions sont proches de CEREMA, elle a constaté qu'il n'existait pas d'homologue ayant sa largeur thématique et sa diversité de modalités d'action. C'est une difficulté et une force lui permettant de mettre en oeuvre un travail interdisciplinaire, perçu partout comme une nécessité. La taille et le statut du CEREMA peuvent lui permettre de se positionner comme enceinte neutre d'échanges. La valorisation et le métier de « courtier en connaissances » jouent un rôle important, ils participent d'une fonction de « plate-forme de connaissance » . La dimension internationale de CEREMA apparaît comme un enjeu important, en raison de ses contributions aux activités de normalisation, de prospective, de veille et de réflexion stratégique. Motivée par la création du Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (CEREMA) au 1er janvier 2014 et la réflexion en cours sur la définition de la stratégie, de l'organisation, du fonctionnement et des relations de l'établissement avec son environnement, la mission a procédé à une analyse systématique des activités et modalités d'action comparables, à travers un panorama des réseaux scientifiques et techniques de l'équipement et de l'environnement dans sept pays (Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Espagne, Pays-Bas, Canada, Japon), avec des éléments pour 5 autres. Il n'existe pas à l'étranger d'organisme ayant un spectre aussi large et une aussi forte intégration verticale des modalités d'action; la situation est plus nuancée pour les réseaux. Les organismes d'État ont toujours un rôle d'expertise et de conseil aux ministères. Dans tous les pays, sont prônés les échanges et interfaces, la valorisation, la production de connaissances, l'interdisciplinarité. Sans transposer à la lettre les pratiques observées, la mission formule néanmoins 14 recommandations portant sur les missions et le positionnement de l'organisme; les métiers, compétences, spécificité et complémentarité; le partenariat et le travail en réseau; une organisation réactive.

N° d’affaire : 
008975-01