Navigation et outils annexes

Notice descriptive Export PDF

Rénovation énergétique du parc de logements : contributions et pilotage de la formation professionnelle des artisans du bâtiment

Date du document final : 
déc. 2015
Télécharger : 
Source bibliographique : 
Paris : Conseil général de l'environnement et du développement durable, déc. 2015.- 87 p.
Résumé : 

Dans le contexte de l'adoption de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, le sujet a pris une acuité particulière. L'objectif de créer 75 000 emplois grâce à la rénovation de 500 000 logements commandait de s'interroger sur l'adéquation entre la demande de travaux de rénovation du parc de logement des particuliers et les offres des professionnels du bâtiment. Au 1er septembre 2014, il a été décidé de simplifier et de renforcer les allégements d'impôts pour les travaux de rénovation et obligation de la mention RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) pour les professionnels. Pour autant, 2015 s'est achevée sur une note morose. La mission a fait un état des lieux des données statistiques nationales, rencontré les représentants des professionnels du secteur et elle a procédé à une enquête de terrain. Elle a établi une cartographie de la population concernée (niveau IV) des professionnels afin de distinguer les cinq métiers sensibles en matière de montée en compétence dans les petites entreprises du secteur de la rénovation énergétique. Elle a identifié les évolutions des métiers en recommandant des modalités de formations adaptées. Elle a réfléchi aux sources de financement des formations et des outils économiques sans recommander de mesure particulière. Elle a insisté sur l'importance de tirer partie des nouvelles technologies pour satisfaire aux besoins de compétences de toutes natures. Elle a évalué auprès des artisans les résultats des formations initiales et surtout de celles suivies dans le cadre des obtentions de la mention RGE. Elle a rassemblé les éléments disponibles sur les attentes des particuliers en matière de qualifications attendues des maitres d'oeuvre et artisans. La mission suggère un pilotage régional dynamique pour contribuer à la rencontre de l'offre et de la demande de travaux énergétiques. Le dispositif fiscal doit être maintenu pour conforter le climat de confiance nécessaire. L'État et les conseils régionaux pourraient s'y impliquer et être plus volontaristes.

Lieu : 
N° d’affaire : 
009787-01