Navigation et outils annexes

Notice descriptive Export PDF

Audit de la mise en oeuvre des politiques de l'eau et de la biodiversité en Guadeloupe

Source bibliographique : 
Paris : Conseil général de l'environnement et du développement durable, mars 2016.- 51 p.
Résumé : 

Cet audit a été plus particulièrement centré sur les enjeux de la biodiversité. La Guadeloupe abrite de nombreux milieux et espèces souvent endémiques. particulièrement vulnérables aux pressions anthropiques. Au-delà des mesures de police qui méritent d'être renforcées, l'enjeu de l'éducation à l'environnement y est majeur. Si les acteurs intervennant pour la préservation de la biodiversité y sont nombreux, compétents et offrent globalement une grande capacité d'action, une coordination active par la DEAL est nécessaire. Le domaine de l'eau n'a pas fait l'objet d'investigations approfondies, compte tenu d'une récente mission interministérielle spécifique. L'urgence est d'améliorer la distribution d'eau potable et les systèmes d'assainissement dont les performances techniques doivent être améliorées pour la sauvegarde des milieux. Il conviendra que la DEAL puisse articuler les actions de police administrative, plus volontaristes, avec les appuis financiers mobilisés dans le cadre du plan d'action pour l'eau dans les DROM. La qualité des milieux, notamment littoraux et marins, sera aussi tributaire des efforts pour mieux maîtriser la qualité des rejets et les débordements par temps de pluie. Aussi bien pour l'eau que pour la biodiversité, les rapporteurs ont recommandé que la DEAL s'affirme davantage dans son rôle d'animation et de garant de la cohérence des actions. Ils ont également proposé qu'elle veille en inteme à une meilleure intégration de la mise en oeuvre de l'ensemble des politiques de l'État de son domaine de compétence. Le préfet a communiqué aux rapporteurs le plan d'action qu'il entend mettre en oeuvre pour traduire les recommandations adressées à la préfecture et à la DEAL.

Domaines : 
N° d’affaire : 
010146-05