Navigation et outils annexes

Notice descriptive Export PDF

Expertise sur le projet de réouverture du tunnel du Rove à la circulation d'eau de mer

Auteurs physiques : 
Date du document final : 
avr. 2017
Télécharger : 
Source bibliographique : 
Paris : Conseil général de l'environnement et du développement durable, avril 2017.- 50 p.
Résumé : 

Le canal du Rove, construit pour faciliter la navigation entre Marseille et le Rhône, emprunte un tunnel ayant subi un effondrement marneux en 1963. Depuis les réglementations sur les rejets industriels et l'installation systématique de stations d'épuration, les apports polluants dans le complexe de Berre ont été diminués mais la dégradation des milieux aquatique s'est poursuivie. En 2003, la ministre de l'environnement a donné son accord pour que le tunnel du Rove soit utilisé afin de pomper de l'eau de mer pour renouveler l'eau des étangs. Depuis, le projet promu par les élus locaux a fait l'objet de nombreuses études. La complexité technique du projet et la nécessité de coordonner des acteurs ont conduit à une double dérive temporelle et financière. La mission porte sur l'établissement d'une phase expérimentale compatible avec les développements ultérieurs. Il paraît raisonnable de l'adosser à une démarche scientifique portée par un laboratoire de recherche, pour valider les effets attendus du pompage sur les milieux, pour mettre au point des techniques permettant de s'attaquer à la stratification, pour collecter les données et connaissances suffisantes pour définir une seconde tranche. La première tranche peut être réalisée avec un budget de 13M€ pour le volet pompage auquel s'ajouteraient environ 3M€ pour le volet « déstratification ». Cette option est la plus économique et la moins risquée, compatible avec l'échéance de 2027 du Schéma directeur de gestion des eaux (SDAGE) à condition que l'effort sur la réduction de toutes les atteintes à la qualité des milieux et sur leur restauration soit amplifié.

N° d’affaire : 
011009-01