Navigation et outils annexes

Notice descriptive Export PDF

Mission relative au plan de déploiement des véhicules fonctionnant au gaz naturel

Source bibliographique : 
Paris : Conseil général de l'environnement et du développement durable, mars 2018.- 66 p.
Résumé : 

Le gaz naturel véhicule (GNV) est une solution mature au plan technologique qui connaît un développement croissant en particulier dans les secteurs du transport routier de marchandises, du transport routier de voyageurs et du transport maritime (et fluvial). Par rapport aux motorisations thermiques classiques, le GNV offre des performances sensiblement meilleures en termes de niveau de pollution atmosphérique et permet une diminution des émissions de gaz à effet de serre. Le CGEDD et le CGE se sont vus confier une mission d'analyse et propositions sur le gaz naturel véhicule. À l’issue de la mission, les rapporteurs ont acquis la conviction que la filière GNV, pour « gaz naturel véhicule », pourrait avoir sa place dans le secteur des transports routiers, essentiellement pour les poids lourds, et dans le secteur du transport maritime. L’amélioration de la diversification énergétique et la réduction des émissions de polluants atmosphériques, par rapport aux filières « pétrole », en sont les principaux avantages, alliés à la gestion des déchets et à la politique agricole, si le bio-GNV confirme sa viabilité dans le moyen-terme. Les réductions de coût promises pour le GNV dans son ensemble, grâce à l’effet de série (tant pour les véhicules que pour les stations-service), restent en effet à confirmer pour le bio-GNV dont le prix de revient apparaît pour l’instant trois à quatre fois plus élevé que celui du gaz naturel importé. La dynamique du GNV pour les poids lourds apparaît bien lancée, même si des mesures techniques d’encouragement par les pouvoirs publics restent souhaitables. A ce stade, il ne semble donc pas nécessaire que les pouvoirs publics mobilisent des soutiens financiers conséquents en sus de ceux qui sont déjà en place (différentiel de fiscalité TICPE - Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques) par rapport au gazole, suramortissement pour l’achat de poids lourds GNV, aides de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) pour la création de stations dans des zones stratégiques à l’écart des grands flux de transit). Le déploiement de la filière GNV présente à la fois des opportunités et des menaces pour le tissu industriel français, ce qui motive un certain nombre de recommandations des rapporteurs. En outre, pour le moyen-long terme, le principal défi de la filière GNV repose sur le bio-GNV, le seul à pouvoir rivaliser avec les autres filières bas carbone, en termes d’émissions de gaz à effet de serre, de polluants locaux et de sécurité énergétique, mais son coût reste problématique.

Thèmes : 
Lieu : 
N° d’affaire : 
011946-01