Navigation et outils annexes

Notice descriptive Export PDF

Le développement des sports d'eau vive en France. Impact sur les milieux aquatiques

Source bibliographique : 
Paris : Conseil général de l'environnement et du développement durable, février 2016.- 82 p.
Résumé : 

Structurés autour de la discipline du canoë-kayak et de la fédération sportive du même nom, les sports d'eau vive ont diversifié les publics et les disciplines. Ils proposent une offre associative et commerciale tournée vers un public en recherche de "naturalité" et de sensations. Ils se sont développés en une filière économique, s'appuyant sur une demande en augmentation. Des différends entre pratiquants, associations naturalistes et riverains ont focalisé l'attention, et leurs prolongements contentieux ont conduit à interroger les cadres de l'exercice de ces sports. Les outils réglementaires existants s'avèrent pertinents et leur mise en oeuvre a permis d'apaiser la plupart des tensions. Le sujet reste néanmoins sensible. Les études techniques locales laissent place à des affirmations qui relèvent de prises de position. Aussi, la mission recommande de consolider la connaissance des atteintes aux milieux et de renforcer les bases méthodologiques du diagnostic. Les travaux seront centrés sur l'évaluation du niveau de pression acceptable, pour le piétinement des fonds et des berges, le raclage des substrats, et le dérangement de la faune. La situation pose la question en termes de capacité d'accueil d'un espace naturel, au regard des enjeux de la préservation des équilibres écologiques, de son identité physique, paysagère, économique, et socio-culturelle. Elle suppose de s'assurer de la participation de tous les acteurs concernés, de renforcer le rôle de régulation des schémas d'aménagement et de gestion des eaux, de promouvoir la réalisation de schémas d'encadrement des pratiques, et d'inscrire la régulation administrative dans le prolongement des travaux des commissions départementales des espaces, sites et itinéraires, et des instances de la gestion concertée des milieux et des territoires. Elle considère que les possibilités pour les plans locaux d'urbanisme d'intégrer des prescriptions applicables aux installations et équipements concernant les sports d'eau vive ne sont pas suffisamment explicitées. Par ailleurs, la mission recommande de préciser les possibilités réglementaires de mise en oeuvre de mesures de régulation des flux de fréquentation des sites.

Domaines : 
Lieu : 
N° d’affaire : 
009206-01